En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
OK
La Saga du TCBB N°1 : Les prémices

Enregistrer

Partenaires majeurs

Partenaires Presse

Une région

Un département

Une Ligue

57374 visites
Prémices d'une longue aventure
 
 LA SAGA DU TENNIS A BAGNERES : N°1
 
 
1) Les prémices.
 

La première installation de type ludique connue à Bagnères semble être celle du jeu de Paume sur la place de Salies, c’est du moins ce que nous apprend le Révérend Père Laspales qui le situe au début du 17° siècle, à l’époque ou notre bon roi Henri IV, par une ordonnance royale avait autorisé la construction d’une halle couverte(*) à l’intérieur de l’enceinte fortifiée du bourg de Banhèras.

Est ce que les deux faits sont liés, nous sommes incapables de le dire mais toujours est il que le Jeu de Paume, ancêtre direct du tennis, s’est pratiqué pendant longtemps à la sortie des offices religieux le dimanche après midi et pour qu’à l’époque la municipalité en accepte l’entretien, c’est que cette activité ludique devait être prisée autant par les gens du Bourg que par ceux qui venaient prendre les eaux. Par ailleurs il est noté dans ses fameux répertoires que « le 10 août 1732, le Duc de Luras, Lieutenant Général des armées du Roi et commandant en chef de la Province de Guyenne et du Pays de Foix, accorde la permission au sieur Fuet et à toute personne qu’il voudra s’abroger à sa place, de donner à jouer en la ville de Bagnères, au Païs de la Bigorre ». Plus tard, on assistera à une éclosion d’établissements de Jeux, plus ou moins licites comme celui créé en 1775 par un dénommé Jean Potier, Confiseur Liquoriste bénéficiant d'une autorisation spéciale du duc de Noailles ; puis viendra le temps des Cercles et des salons mondains comme le « Cabinet Jalon » qui verra passer toutes les élites culturelles de la ville comme les fondateurs de la Société Ramond qui furent à la base de la création de l’observatoire du Pic du Midi.

 

Parallèlement le Jeu du Tennis commence à se faire connaître en France et Bagnères ne veut pas rester de reste.   Même si les anglais sont devenus rares en ses murs, l’invention de ce jeu répond parfaitement à l’attente des curistes mais c’est seulement en 1900 que l’on commençe à parler de la construction d’un court, projet accueilli avec joie par les estivants, mais il fallait trouver un endroit propice pour son implantation.

 

Les élus de l’époque se tournèrent naturellement vers les terrains de jeux se trouvant de l’autre coté du Pont de Pierre et sur lesquels existait déjà un vélodrome auquel on accédait par une passerelle en bois au dessus de l’Adour. Le court y fut installé, vraisemblablement à l’emplacement des parkings du stade Marcel Cazenave.   En 1910, pour répondre à la demande des Bagnèrais quelque peu agacés par l’existence de loisirs réservés uniquement aux « estrangers », on construisit le « Petit Casino » dont l’exploitation s’orientait plutôt vers la clientèle sédentaire que le curiste aisé. L’établissement connu un franc succès avec sa piste de skating et sa salle de bal. Une section Tennis du stade Bagnèrais y vit le jour afin d’y promouvoir le jeu et organiser des compétitions. Ce court existait encore au début des années 30 puisqu’il en est fait état sur l’opuscule du Syndicat d’Initiative de l’époque : « Pujo Ernest, Au petit Casino, Terrains de Jeux, Tennis et pisciculture »… En 1958, l’établissement cessa son activité et il ne subsiste plus de cet endroit ludique qui aura marqué plusieurs générations, que l’ancien bâtiment de pisciculture aujourd’hui occupé par l’Administration des Eaux et Forêts. Il eut également une autre tentative d’implantation destinée à satisfaire les exigences de la colonie estivale et rapportée par le « courrier Républicain », Journal hebdomadaire de la Démocratie de l’arrondissement de Bagnères de Bigorre, en date du 29 juin 1913 : « Il est question de créer à Bagnères une société de Lawn-Tennis. Le terrain serait aménagé dans les dépendances du Casino Municipal. Le devis des travaux s’élève à 1500 F ; suivant les prévisions de M.Bouget, l’habile horticulteur paysagiste de la Ville de Bagnères. La réalisation de ce projet serait très heureusement accueillie par la colonie estivale. »

 

Vraisemblablement l’arrivée imminente de la grande guerre renvoya aux calendes grecques la réalisation de ce projet et la direction du Casino du faire face à d’autres priorités comme transformation du premier étage du bâtiment en Hôpital de fortune pour recueillir les convalescents du front, sur réquisition de l’administration des Hospices.

 

©Jean-Jacques Sabatier

 

                 * Lire l’ouvrage remarquable de Pierre Laquet sur les Halles de Bagnères
 

 

 

 
 
Les gradins des Thermes (Coll. JJ Sabatier)
 

cliquez sur l'image pour agrandir

Le plan terrier du quartier des thermes rédigé en 1789 sur ordre du Roi. On distingue nettement les bâtiments de l'hospice et les vergers-potagers des moines utilisés par les moines. A noter que certaines parcelles ont été utilisées comme cimetière pour les religieux et même pour les civils suites à des évènements locaux connus sous le nom "d'émeutes du cimetière'.

 
Cliquez pour agrandir   En bleu : Les Tennis et en orange : Le Temple

Le quartier du "Grand pré" en 1821 avec le chemin de Salut au 2° plan

Au premier plan: Le chemin public de la Moulette permettant de rejoindre le quartier du Pouey

TENNIS TEMPLE RUE PROSPER

L'entrée des vergers des Moines quelques années avant l'implantation des courts et le temple protestant inauguré en 1857 .(Coll JJ Sabatier)

TENNIS BAGNERES 1922

Le site du Tennis Club en 1922 (Coll JJ Sabatier)

 

Le court de la Poudrière à coté du Mini-Golf : Ce fut longtemps le troisième court du club qui servait à l'apprentissage du jeu.

Partenaires majeurs

"Likez" notre page FB

Et suivez l'actu du tournoi !

"Likez" notre page FB

Archives - Saga - Mémoires

Bienvenue à Bagnères de Bigorre

Bienvenue au Grand Tourmalet

BAHRAMI-FORGET AU PIC

Un événement exceptionel

Clic sur l'image

Countdown to the event

a3w.fr © 2018 - Informations légales - future-bagneres.a3w.fr